Accueil

Journée de la Fierté

Précédent

Suivant

2013

 


Deux Carmelloises remportent
une bourse Jean-Marc-Gendron

 

 
 

Le Placoteux Tommy Lavoie

 
 

MONT-CARMEL – Après avoir vécu leur dernière remise de bourses à Les Méchins en Matanie, les administrateurs du Fonds Jean-Marc-Gendron se donnaient rendez-vous à Mont-Carmel pour souligner la contribution de jeunes âgées de 20 à 35 ans à la consolidation et au développement du milieu rural au Bas-Saint-Laurent. Des quatre boursiers; deux sont résidantes de Mont-Carmel : Renaude Samson et Mélanie Lévesque.
 

 
 

Renaude Samson

Technicienne en écologie appliquée, Mme Samson a travaillé notamment en éducation relative à l'environnement avec les organismes Co-Eco et COBAKAM. En 2005, elle commence à travailler à la Résidence des Bois-Francs de Mont-Carmel.

L'automne de la même année, elle entreprend une technique en soins infirmiers. Un an plus tard, à 24 ans, elle devenait propriétaire de la Résidence. Elle a de plus complété un certificat en gérontologie à l'Université de Montréal. Mme Samson a comme objectif de recréer un milieu de vie qui se rapproche de la maison familiale avec les personnes âgées avec qui elle cohabite.

Elle fait partie du comité de la démarche MADA « municipalité amie des aînés », prône l'achat local et sa préoccupation pour l'environnement est toujours aussi vivante et se reflète dans son quotidien avec ses résidants.
 

 
 

 
 


Mélanie Lévesque

Élevée sur une ferme laitière, Mélanie Lévesque n'a jamais douté que c'est dans ce domaine qu'elle y passerait sa vie. Diplômée de l'ITA en technologie des productions animales, Mme Lévesque a travaillé chez différents producteurs de la région. En 2001, elle est engagée par la Meunerie Cacouna, en tant que conseillère en productions animales.

Après quelques années, l'opportunité d'occuper un poste s'offre à elle pour la gestion d'entreprise, planification et organisation des commandes et de la fabrication des moulées, ainsi que dans la tenue de registre pour le programme de suivi de la qualité (HACCEP).

Depuis 2001, elle est directrice à la Société d'agriculture du Comté de Kamouraska (SACK). Elle en est maintenant la vice-présidente. Mme Lévesque est aussi impliquée au sein du Club Holstein MLK.

D'ici quelques semaines, Mme Lévesque prendra possession de sa propre entreprise laitière, la ferme NICOMEL, en copropriété avec son frère.
 

 
 

 
   
 

 

 
 

Conception et réalisation

 
 

28-05-2013=211-23