Accueil

Pastorale

Précédent

Suivant

Index

     
 

Célébration du 2 novembre 2014
à l'église de Mont-Carmel
 

 
 

Frères et sœurs, notre démarche d’aujourd’hui est d’abord une démarche d’affection : Nous sommes venus nous souvenir d’un être aimé qui nous a quitté ces derniers mois… ou depuis quelques années… Notre démarche est aussi une démarche d’espérance. Nous avons dit à nos défunts « à - Dieu », c’est-à-dire : «Vous êtes désormais à Dieu, en Dieu, avec Dieu »… Laissons le Seigneur renouveler notre espérance.
 

 
 

 
 

Dieu fidèle et plein de tendresse, nous voici devant Toi, rassemblés dans le même souvenir de ceux et celles qui nous ont quittés. Ouvre nos cœurs à ta Parole pour que nous y trouvions lumière dans notre tristesse, certitude en nos doutes et force dans l’épreuve. Nous t’en prions par Jésus, le Seigneur de la Vie, aujourd’hui et pour les siècles des siècles.
 

 
 

 

 
 

Ils nous ont quittés
en novembre 2013-2014

M. Claude Dionne 12-11-2013
Mme Thérèse Drapeau 1-12-2013
M. Luc Boissonneault 3-12-2014
Mme Lucie Boissonneault 7-01-2014
M. Jean-Claude Bertrand 18-01-2014
Mme. Réjeanne Lamarre 27-01-2014
Mme. Annette Lizotte 27-05-2014
Mme. Madelaine Dionne 6-07-2014
M. Marc Thériault 27-07-2014
Mme Cathy Morin 13-08-2014
M. Armand Dionne 25-10-2014
M. Jérôme Lévesque 27-10-2014

Nous nous souvenons et nous prions
 aussi pour les personnes qui ont été inhumées dans notre paroisse

Mme Dolorès St-Onge 17-05-2014
M. Fernand Beaulieu 17-05-2014
Mme Jacqueline Plourde 7-06-2014
M. Paul-Aimé Dumais 16-08-2014
M. Alain Martin 5-09-2014

 

 
 

 
 

Souvenons-nous de tous nos défunts et de toutes nos défuntes, de tous ceux et celles qui ont eu une place importante dans notre vie… Dans ce cimetière, au cours de cette année, nous nous sommes rassemblés de nombreuses fois : C’était pour le dernier « à-Dieu »…
 

 
 

Lecture de la première lettre de saint Jean (3, 1-3)

Voyez combien le Père nous a aimés! Son amour est tel que nous sommes appelés enfants de Dieu - et c’est ce que nous sommes réellement. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : Il n’a pas connu Dieu. Mes amis, nous sommes maintenant enfants de Dieu, Mais ce que nous deviendrons n’est pas encore clairement révélé. Cependant, nous savons ceci : Quand le Christ paraîtra nous deviendrons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Tout homme qui a cette espérance en Jésus le Christ se rend pur, comme Jésus le Christ est pur.

Le premier Vendredi saint de l’Histoire, Dieu a entendu la prière de son Fils : «Père, je remets ma vie entre tes mains!» Dieu a exaucé cette prière, il a ressuscité son Fils… Tournons-nous vers Dieu et exprimons-lui notre confiance… Après chacune des intentions, nous répondrons : R/ Seigneur, nous te prions.

Parole de Dieu

Ouvrons le Livre de la Parole de Dieu… Oui, Dieu nous adresse une parole…
Cette parole a été écrite il y a très longtemps, mais elle est toujours aussi actuelle…
Vous le savez, il y a des paroles qui apportent réconfort et surtout espérance…

Lecture de la première lettre de saint Jean (3, 1-3)
Voyez combien le Père nous a aimés!
Son amour est tel que nous sommes appelés enfants de Dieu - et c’est ce que nous sommes réellement. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : Il n’a pas connu Dieu. Mes amis, nous sommes maintenant enfants de Dieu, Mais ce que nous deviendrons n’est pas encore clairement révélé. Cependant, nous savons ceci : Quand le Christ paraîtra nous deviendrons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Tout homme qui a cette espérance en Jésus le Christ se rend pur, comme Jésus le Christ est pur.
Parole du Seigneur.

(Prendre quelques instants de silence avant de poursuivre) Prière :

Le premier Vendredi saint de l’Histoire, Dieu a entendu la prière de son Fils : «Père, je remets ma vie entre tes mains!» Dieu a exaucé cette prière, il a ressuscité son Fils… Tournons-nous vers Dieu et exprimons-lui notre confiance… Après chacune des intentions, nous répondrons :
R/ Seigneur, nous te prions.
• Des frères et des sœurs ont été éprouvés ces derniers mois par la mort d’un être cher… Aide-les, Seigneur, à ne pas fuir cette perte, ni à s’installer dans la tristesse… Permets-leur d’oser faire confiance à la Vie,
Seigneur, nous te prions.
R/ Seigneur, nous te prions.
• Des frères et des sœurs sont éprouvés par la maladie… Aide-nous, Seigneur, à les visiter, à les écouter, à trouver le mot et le geste justes… Aide-nous à donner, mais aussi à recevoir.
Seigneur, nous te prions.
R/ Seigneur, nous te prions.
• Des frères et des sœurs accompagnent ceux et celles qui sont malades ou qui vont mourir. Aide-les Seigneur pour qu’elles soient des personnes de compassion,
Seigneur, nous te prions.
R/ Seigneur, nous te prions.

« Il existe des cimetières tristes, où tout est gris : la terre, les pierres, le sable des allées, les visages aussi de ceux et celles qui s’y promènent. Il existe des cimetières sereins, garnis de fleurs avec un Christ ressuscité au sommet de chaque croix. Il existe des cimetières paisibles et discrets. Les vivants peuvent y marcher sans bruit, parmi les morts, en bonne compagnie. Il existe un immense cimetière invisible, celui de tous ceux et de toutes celles qui n’ont même pas un coin de terre où demeurer. Mais un jour, il n’y aura plus de cimetière, car il n’y aura plus que des vivants. »

 
 


Texte Marielle Gamache
Photos Rosaire Dionne

 
 

 

 
 

02-11-2014=463-03