Accueil

Rose Dionne Précédent Suivant Index
     
 

Rose Dionne
une autre kamouraskoise
 qui fait sa marque en chansons

Par Maurice Gagnon

 

 
 

MONT-CARMEL — Sa performance a été remarquée au spectacle hommage à Sophie Pelletier, le jeudi 12 avril dernier. Rose Dionne de Mont-Carmel fait elle aussi sa place comme interprète, son talent ayant été souligné dans divers concours. La voilà d'ailleurs en demi-finale du Festival de la chanson de Dégelis.

Rose a commencé à chanter devant public dans son village. Elle a fait partie des huit présentations du Music-O-Lions. Toujours à Mont-Carmel, à 11 ans, elle s'est classée première de sa catégorie au Music-O-Star, ce qui lui a permis de remporter une bourse pour aller au Camp musical de Saint-Alexandre.

Munie de sa guitare douze cordes avec laquelle elle s'accompagne, Rose Dionne apparaît comme une musicienne d'expérience. Pourtant, elle avoue avoir commencé à s’y exercer de façon sérieuse, il y a deux ans seulement.

   
 


Certains se souviennent sûrement du CD « Quatre voix, un piano chante Noël » qu'elle a enregistré il y a quatre ans avec Laurence Charest-Gagné, Catherine Massé, Daphnée Yang-Dumas, aux voix, et Victor Pelletier au piano.

Secondaire en spectacle

Rose Dionne a participé quatre années consécutives à Secondaire en spectacle. « Chaque fois je me suis rendue à la finale régionale à Rivière-du-Loup », dit-elle. En secondaire 2 et 4, elle s'est même rendue en finale provinciale après avoir obtenu la première position au local.

Cette année, l'étudiante de secondaire 5 a présenté deux numéros, dont un avec Anthony Bélanger. Sa participation solo lui a valu d'être invitée au Festival des chansonniers de Rivière-du-Loup l'été prochain. Le duo a remporté une 2e place. Leur composition leur a aussi valu le prix pour la qualité du texte et six heures d'enregistrement dans un studio de Rimouski.

Chansonnière

L'été dernier, Rose a remporté une 2e place dans un concours au Nouveau-Brunswick. Aussi, en août, elle a présenté son répertoire dans un spectacle à Mont-Carmel. « Je fais des chansons des années 1960 à aujourd'hui, principalement en anglais, mais aussi du répertoire français et québécois », ajoute celle qui a décidé de s'afficher en tant que chansonnière.

À ce titre les choses vont bien. « Mon mois de février était rempli et j'ai déjà des engagements pour l'été prochain », dit-elle. Pour les fêtes de la Saint-Jean-Baptiste, elle sera à Saint-Pascal le 23 juin et à La Pocatière le lendemain.

Trois-Pistoles

À l'instar des académiciennes Sophie Pelletier, Carole-Anne Gagnon Lafond ou Carolane D’Astous Paquet, Rose Dionne prendra part en juillet prochain à Trois-Pistoles en chansons. Elle est demi-finaliste.

Un autre important concours où elle sera présente est celui du Tremplin de Dégelis qui se tiendra du 13 au 20 mai. En plus de faire partie des six chanteurs de la demi-finale du 16 mai, en interprétation, Rose participera à une semaine de formation en compagnie de Brigitte Boisjoli. Si elle se rend en finale, Rose se produira à nouveau le 20 mai.

Faire carrière

Même si elle souhaite faire carrière comme chanteuse, c'est en Langues que Rose Dionne a choisi d'étudier au Cégep, l'an prochain, à Lévis. D'abord interprète, elle a au moins deux compositions, dont celle avec Anthony Bélanger.

Les personnes, festivals, organismes, entreprises qui voudraient communiquer avec Rose Dionne peuvent appeler chez elle au 418 498-2487, sur son cellulaire au 418 551-4056 ou encore par courrier électronique à l'adresse ennoid_esor@hotmail.com.

 
   
   

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

 
 

 

 
 

Site personnel de Rosaire Dionne

 
       
     
 

25-04-2012=479-02